Qu'il y a-t-il derrière votre désir d'abondance?


Qui n’a pas désiré un jour avoir beaucoup d’argent ? Gagner le jackpot au loto ? Avoir une belle maison ? Nous avons tous en nous un désir d’abondance plus grande, ce qui est normal.

 

Et pourtant, à ce désir, souvent se mêle un jugement. Nos parents, amis, la société nous ont souvent seriné que l’argent est source de tous les maux, qu’il gâche les relations, pervertit les gens et les rend cupides et malhonnêtes. Et du coup, nous n’osons parfois pas nous avouer à nous-mêmes notre désir d’abondance, et encore moins en parler aux autres. L’argent est un tel tabou dans notre société, alors qu’en fait tout tourne autour de lui, rien ne peut se faire sans lui.

 

Et nous restons avec notre désir ambivalent… Oh oui, j’aimerais tant avoir plus d’argent. Mais surtout que personne ne le sache, qu’on me croie « au-dessus de ça », que JE me croie au-dessus de ça…

 

C’est là que nous avons un moyen de sortir de ces jugements et fausses croyances sur l’argent : nous reconnecter à l’essence de notre désir d’abondance. Car, mis à part de très rares personnes (dont l’archétype est notre ami Picsou), qui donc veut de l’argent juste pour l’argent ? pour contempler ses pièces et ses billets et les recompter à longueur de journée ? Derrière notre désir d’argent et d’abondance (et derrière tout désir, d’ailleurs) se trouve… un sentiment, une sensation ! Et en identifiant ce sentiment, nous pouvons sortir de ces faux jugements et cesser de nous dénigrer de vouloir l’abondance.

 

Pour certaines personnes, ce sentiment sera la sérénité : ce bien-être de savoir qu’on est en sécurité, en confiance avec la vie, quelle que soit la situation. Pour d’autres, ce pourrait être lié à la beauté. Ou à la liberté ! libre de notre temps, de faire ce qui nous plaît. Ou même l’amour : possibilité de démontrer notre amour en donnant sans crainte de se retrouver à sec.

 

Une formatrice reconnue dans ce domaine, Nathalie Cariou, faisait la comparaison avec les voyages. Autrefois, pour aller d’un lieu à un autre, on voyageait à cheval. Si je voulais aller de Paris à Nantes, par exemple, j’avais intérêt, à l’étape, à soigner mon cheval, à le brosser, le nourrir et l’abreuver, et vérifier que la porte de l’écurie était bien fermée, pour être certaine de le retrouver le lendemain. Le cheval n’est pas la destination, il est le véhicule, le moyen d’y parvenir… exactement comme l’argent, qui n’est pas le but, mais le moyen d’y aller !

 

Tout comme j’aime, je soigne et je respecte mon cheval, je peux aimer, soigner et respecter mon argent. En identifiant le but (mon sentiment de sérénité, de liberté, etc.), je peux me reconnecter à l’argent, sans craindre de tomber dans la cupidité ou le jugement, en sachant juste ce qu’il est et à quoi il sert.

 

Et vous, quel est l’essence de votre désir d’abondance ? le sentiment, la sensation qui se trouve derrière ? Comment voulez-vous vous sentir en ayant plus d’argent ?

 

Une fois que vous l’avez identifié, l’étape suivante serait peut-être de s’y reconnecter. Souvenez-vous de la dernière fois que vous vous êtes senti-e serain-e, libre ? Et faites revivre ce sentiment. Alimentez-le, amplifiez-le… se connecter émotionnellement au but ultime de notre désir d’abondance, à son essence, est le premier pas pour attirer réellement l’abondance dans notre vie.

 

Envie d'en savoir plus ou de passer à l'action? Visitez ma page d'offres.

Vous pouvez me contacter pour plus de renseignements:

claire-isabelle.attinger@lilo.org

ou par téléphone: +41 32 724 52 84

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Véronique Attinger (samedi, 23 mai 2020 11:36)

    Voici un article très inspirant et plein de clarté!

  • #2

    Wilfride (jeudi, 28 mai 2020 22:06)

    Pour moi, avoir de l’argent à moi, c’est être libre ! D’occuper mon temps à mon idée, de soutenir les causes qui me tiennent à cœur... c’est une énergie très importante à l’heure actuelle, c’est comme ça, et je fais avec. J’évite tous les signes extérieurs de richesse, sauf un �, car c’est juste idiot et contre productif. En somme l’argent c’est comme l’énergie vitale : il faut en avoir pour mener à bien ses objectifs. Mais j’ai conscience que s’il tombe dans de mauvaises mains.... Bref c’est un outil très puissant et respectable